Qu’est ce que la gestion de patrimoine ?

gestion patrimoine

Acheter à bon prix, évaluer régulièrement la valeur de ses actifs, diversifier ses investissements, faire attention aux conseillers défiscalisateurs, s’investir dans la gestion de ses finances personnelles … Voici quelques suggestions pour améliorer et dynamiser son patrimoine

Gagner 1 000 000€, 10 000€, 100 000€ ou plus n’est pas une mince affaire.

Face à l’incertitude, vous devez fixer vos objectifs en termes de sécurité, fiscalité, rentabilité et priorités : éducation des enfants, protection de votre conjoint, transmission de votre patrimoine.

Nous vous donnons des astuces pour gérer vos actifs avec succès.

Acheter au bon prix

Le crédit immobilier n’est pas cher aujourd’hui. N’hésitez pas à emprunter après avoir comparé au moins trois ou quatre propositions de prêt. Les placements en actions sont également intéressants. Tant que vous n’avez pas besoin de votre argent pendant cinq à huit ans, vous pouvez investir méthodiquement mais dans ce cas, acceptez les risques liés au marché boursier. En effet, il n’y a aucune garantie en capital lorsque vous investissez en bourse. Les fluctuations peuvent être importantes.

Suivez régulièrement la valeur de vos actifs

La préparation d’un bilan patrimonial est une condition nécessaire à toute décision d’investissement sérieuse. Lorsque vous appliquez cet exercice, vous devez faire le suivi de votre stratégie au moins une fois par trimestre pour vous assurer que la valorisation de vos investissements est proche de l’attendu. En cas de divergence, vous pourrez ainsi régir rapidement.

Vous pouvez vous tenir informé vous-même de la valeur de vos actifs avec l’aide de la presse financière, des banques privées ou des gestionnaires d’actifs avec des conseils en investissement financier.

Optimisez vos investissements et votre patrimoine

En fonction de votre âge et vos risques, conservez vos actifs, actions, obligations et biens immobiliers dans une proportion adaptée. En effet, lorsque vous êtes jeune, vous pouvez vous autoriser à prendre plus de risque afin de valoriser plus rapidement votre patrimoine. Au contraire, si vous êtes plus âgé, vous devez sécuriser vos avoirs et peut-être vous distribuer des revenus. Par conséquent, vous devrez investir davantage dans des placements peu volatils ou peu risqués, comme l’immobilier par exemple.

Au fil du temps, vous pouvez devenir gagnant car ces habitudes d’investissement fonctionnent. Après avoir déterminé le pourcentage de chaque investissement, sélectionnez les bons produits.

N’oubliez pas que plus vous prenez de risque, plus le rendement espéré est élevé. Assurez-vous que le rendement reste à un niveau de risque que vous acceptez.

Limitez vos liquidités dormantes

Il est nécessaire d’utiliser votre cash et de l’investir dans la limite de votre épargne de précaution. En effet, les montants qui excèdent les liquidités dont vous avez besoin au quotidien doivent être investis sur des supports plus rémunérateurs que les livrets A, LDD livrets fiscalisés ou comptes courants… Bien évidemment, segmentez votre argent sur un horizon court, moyen, long-terme et positionnez votre capital sur des produits adaptés.

Restez réaliste avec les rendements proposés

Compte tenu du taux d’inflation de 1 à 2%, le souhait d’un profit supérieur à 3% implique une prise de risque. Celui qui vous dira le contraire est vous ment, quelle que soit la solution qui vous est proposée.

La gestion des risques sur toutes ses composantes est une étape importante pour la survie de votre capital.

Méfiez-vous des défiscalisateurs

Nous vous mettons en garde contre les opportunités de défiscalisation. En effet, trop de français ne regardent que l’économie d’impôt et en oublient le risque. Vous devez parfaitement comprendre les investissements dans lesquels vous mettez votre argent pour éviter les mauvaises surprises.

Investissez d’abord dans des produits simples. S’ils vous permettent d’obtenir une économie d’impôt, considérez la comme un bonus. Et non comme la totalité du bénéfice.

Restez informé des actualités financières

Si vous gérez seul vos investissements financiers et immobilier, deux heures par semaine suffisent pour être à l’écoute des informations économiques majeures.

Vous n’avez pas besoin d’acquérir beaucoup de connaissances, il vous suffit d’appliquer les principes de bon sens et de les appliquer avec soin.

Bien sûr, vous devez parfois consulter un spécialiste (comme un conseiller financier ou un avocat) pour des raisons techniques.

Il peut également être utile d’avoir recours à un consultant en gestion d’actifs. Si vous le pouvez, dirigez vous vers les banques privées et gestion de fortunes. Elles acceptent néanmoins les clients les plus riches (un million d’euros en liquide).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *